Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
Sécurité des données, mise en œuvre opérationnelle à grande échelle, défi du temps réel : lorsque l’innovation se frotte à l’IT, les challenges sont nombreux. Bien maîtrisés, ils permettent de trouver de nouveaux leviers de compétitivité. Maintenance prédictive et « ascenseurs intelligents » : cas d’école chez ThyssenKrupp Ascenseurs.

Plus d’1 million d’ascenseurs par an à surveiller 24h/24

« Notre priorité n°1 : assurer l’entretien de 1,1 million de machines par an, leur fiabilité et leur sécurité, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 ». Lorsque Rory Smith, Directeur Amériques du Développement Stratégique du groupe ThyssenKrupp Ascenseurs, évoque ce défi, au cœur de l’ADN de son entreprise et de son offre marketing, difficile de ne pas se figurer l’immense chantier IT et organisationnel qu’il représente.

Dans ce secteur où s’exerce une très forte pression concurrentielle, un grand groupe comme ThyssenKrupp Ascenseurs n’a pas le choix : il doit innover pour trouver de nouveaux leviers de compétitivité. L’objectif stratégique de Rory Smith : « repousser les limites de la maintenance », en proposant des ascenseurs à la longévité radicalement améliorée. Un défi qui passe par l’innovation IT.

elevator

« Notre priorité n°1 : assurer l’entretien de 1,1 million de machines 24 h/24, 7 j/7 »


Massimo Bairati / flickr.com / licence CC BY-ND 2.0

Le coup de la panne, c’est fini !

Si, de l’avis quasi-unanime, l’analyse des données représente une potentielle « mine d’or », reste encore à savoir comment l’exploiter concrètement dans une optique business spécifique, qui sera différente en fonction de la stratégie de l’entreprise, son secteur d’activité ou encore ses capacités d’investissement. De son côté, ThyssenKrupp a fait le choix de la « prédictivité » pour sa maintenance, en s’entourant de Microsoft et de CGI pour développer une solution adaptée à ses besoins propres.

Cap sur le dépannage virtuel : « en connectant les capteurs et les systèmes de chacun de nos ascenseurs au cloud, nous pouvons collecter des informations » qui forment un système de monitoring intelligent et connecté, explique Rory Smith. Pour créer ces « ascenseurs intelligents », il a donc fallu connecter des milliers de capteurs et de systèmes d’ascenseurs, les données qu’ils collectent… mais aussi, en bout de chaîne, les ordinateurs des centres de contrôle et les terminaux mobiles des équipes de maintenance. Le tout en assurant une sécurité infaillible.

Ce défi d’une architecture connectée, riche en nouvelles données stratégiques et en nouveaux leviers business, ThyssenKrupp l’a relevé sur deux fronts :

  • Technologique, en mettant en place systèmes intelligents et systèmes embarqués de machine learning.
  • Celui du business modèle, ensuite : en prenant le temps de mettre en place une authentique stratégie « Internet des objets », adaptée à ses enjeux, le groupe a su bâtir un véritable nouveau modèle prédictif dynamique.
Monitoring ThyssenKrupp

Les centres de contrôle ont désormais accès à une information stratégique : quel ascenseur a besoin de maintenance et à quel moment

Quand les ascenseurs anticipent eux-mêmes les réparations dont ils ont besoin

Bien en amont de la panne, « lorsque l’ascenseur rapporte un problème, il envoie un code d’erreur ainsi que les trois ou quatre causes les plus probables liées à ce code », détaille Rory Smith,. Cette visualisation en temps réel des indicateurs clés de performance permet de se rapprocher de l’infaillibilité : les ascenseurs peuvent véritablement anticiper les réparations dont ils ont besoin. Les centres de contrôle ont ainsi accès à un nouveau type d’information stratégique – « quel ascenseur a besoin de maintenance et à quel moment ». Le tout à distance, ce qui permet d’effectuer rapidement des diagnostics et des dépannages « virtuels ».  Sur le terrain « physique » aussi, cette aide est précieuse : tous les techniciens disposent de ces informations pendant leurs interventions.

ThyssenKrupp Ascenseurs, ou comment un « simple » flux de données s’avère décisif, dans la pratique quotidienne d’un métier comme dans la proposition de valeur de l’entreprise…