Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
De l’approvisionnement aux boutiques physiques en passant par les e-shops, la montée en puissance de l’Internet des objets ouvre de nouvelles pistes de développement dans le domaine du retail. Etat des lieux.

Des pistes les plus avancées aux promesses en devenir, l’Internet des objets (IoT) pourrait bien devenir le terrain de jeu privilégié du retail.

Etagères connectées qui alertent les responsables du stock quand des produits viennent à manquer, capteurs RFID permettant de suivre un produit à la trace tout au long de la chaîne d’approvisionnement, capteurs surveillant dans le temps la qualité de produits périssables ou encore systèmes qui envoient des bons de réduction personnalisés dès l’arrivée du client sur un e-shop voire en boutique physique… Pour mixer IoT et retail, les idées ne manquent pas.

En plus de réinventer le parcours client, l'IoT peut jouer un rôle crucial dans l'approvisionnement et la livraison.


Frédéric Bisson via Flickr CC BY 2.0

Repenser le parcours client

« Les technologies de l’IoT peuvent permettre de repenser l’expérience client », explique à CIO Nayaki Nayyar, chargée de la commercialisation de l’IoT chez SAP. L’idée ? Gagner en fluidité entre boutiques physiques, sites de vente en ligne, et applications de e-commerce.

Dans le seul cas des boutiques physiques, la généralisation du WiFi à longue portée va permettre d’installer les objets connectés dans le retail, détaille Dan Mitchell, consultant chez SAS :

« Du point de vue des consommateurs, le Wi-Fi et les services basés sur la localisation vont permettre aux commerçants d’amener l’IoT en boutique d’une façon qui fait réellement sens. [Cela] permettra aux points de vente d’expérimenter comment l’IoT peur améliorer l’expérience client tout en respectant la vie privée. »

Un rôle crucial dans l’approvisionnement et la livraison

En plus de pouvoir, potentiellement, révolutionner l’expérience client en boutique, l’IoT peut également jouer un rôle dans la chaîne d’approvisionnement et de livraison selon Gene Wojciechowski, ex DSI de Walmart.com : « La vente au détail nécessite une bonne organisation – les marques et les grands détaillants doivent savoir à chaque instant où sont leurs produits, et s’assurer qu’ils soient les plus à-jour possibles », précise-t-il. Et d’ajouter :

« Le désir d’information est insatiable chez le consommateur, et l’IoT peut subvenir à ce besoin. »

Le retail n’en est qu’au début de sa transformation, rappelle CIO. Mais il faut dès à présent penser que celle-ci n’est pas une simple affaire de capteurs voire de données, et qu’il faut l’aborder dans une optique business, en pensant dès à présent à de nouvelles opportunité voire de nouveaux business models.