Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
Où en sont les entreprises en termes de convergence logiciels propriétaires / logiciels open source ? Quelles sont les attentes de ces dernières ? Sébastien Lamour, Senior Research and Consulting Manager à IDC, et Frédéric Aatz, Responsable Stratégie Open Source à Microsoft France, ont présenté lors d’un webcast les résultats d’une étude sur la mixité logiciels propriétaires / open source. Une mixité de plus en plus assumée voire encouragée par les entreprises. Explications.

Dans son étude « L’observatoire open source », IDC propose un état des lieux de la mixité. Et certains résultats méritent que l’on s’y attarde :

  • L’open source pour réduire les coûts ? Pour 62% des entreprises sondées utilisant des logiciels open source, l’un des objectifs est de baisser les coûts de mise en œuvre et, pour 49% d’entre elles, de réduire les coûts de maintenance et de gestion. Des éléments à pondérer en fonction des attentes et des domaines spécifiques dans lesquels elles peuvent être utilisées : « Pour les systèmes d’exploitation serveurs par exemple, les entreprises attendent des baisses de coûts en utilisant l’Open Source, alors que l’attente envers les systèmes traditionnels reposera plus sur la compatibilité applicative et l’interopérabilité. », explique Sébastien Lamour.
  • L’étude IDC permet également de mettre en avant le pragmatisme des entreprises pour le choix d’un modèle ou de l’autre : 52% d’entre elles recherchant la meilleure solution qu’elle soit open source ou traditionnelle. Un excellent exemple de ce pragmatisme selon Sébastien Lamour ? Le développement de modèles de clouds verticaux, mis en place par un fournisseur et dédié à un secteur industriel particuliers ou à une problématique identifiée : on peut citer Helix Nebula pour la recherche scientifique, Atrias dans le secteur de l’énergie ou encore Predix à destination des industriels.

Source : Observatoire open source IDC  – mars 2016

  • En conséquence, 78% des entreprises sondées attendent une convergence des modèles et une mixité dans les solutions apportées entre open source et propriétaires. 32% estiment que la convergence est déjà faite ou en cours.
  • Cette attente de mixité de solutions se retrouve aussi dans le choix de fournisseurs des entreprises : 42% travaillent avec des partenaires et intégrateurs traditionnels, 27% avec des partenaires spécialisés dans l’open source et 25% avec des cabinets ayant une double compétence.

Les demandes en mixité sont donc fortes de la part des entreprises. Ce qui implique une collaboration intensifiée entre acteurs de l’open source et du logiciel traditionnel :

« Chez Microsoft, l’intégration des outils open source se fait jusque dans nos équipes produits, et les développements effectués par les équipes sont repartagés au sein des fondations des acteurs open source concernés, comme la fondation Apache par exemple. », explique Frédéric Aatz.

Et de conclure : « Les organisations ont déjà commencé ce parcours de transformation : elles assument cette mixité et la mettent en œuvre. A l’écosystème traditionnel et open source d’accompagner au mieux cette évolution. »

Retrouvez les principaux résultats de l’étude IDC en infographie :

Infog open_source_V6_RVB