Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
Près de 300 chirurgiens, cadres et personnels administratifs du CHU de Nantes ont récemment vu leur parc de smartphones renouvelé afin de leur assurer un plus grand confort et une plus grande productivité en situation de mobilité, notamment au niveau de l’accès aux documents administratifs. Témoignages.

« Nos collaborateurs reçoivent beaucoup de courriels avec des documents attachés. Avec les anciens périphériques, ils étaient contraints par une taille d’écran qui ne leur permettait pas de lire ces documents et encore moins de les modifier. » Pour Kevin Trelohan, de la Direction des services numériques du CHU de Nantes, le constat était sans appel.

Ayant à l’origine équipé très tôt ses collaborateurs les plus concernés par la mobilité de terminaux leur permettant de téléphoner, mais aussi d’accéder à leur courrier électronique et à leur calendrier, le CHU de Nantes, réparti sur neuf établissements, a donc décidé de renouveler son  parc de smartphones pour ses quelque 300 chirurgiens, cadres et personnels administratifs.

L'idée ? Assurer un partage d'information rapide et alléger les tâches administratives des collaborateurs les plus mobiles.


Christophe Laigle via Flickr CC BY 2.0

Objectif : permettre à ces collaborateurs amenés à se déplacer souvent de pouvoir facilement utiliser leur messagerie électronique ou encore télécharger et modifier des pièces jointes en situation de mobilité, dans l’idée, plus large, d’assurer un partage de l’information rapide et d’alléger leurs tâches administratives.

Deux projets, une solution

Après un benchmark des devices et solutions existantes, c’est finalement le Lumia 635 qui a été retenu. « Microsoft a fait preuve d’une grande qualité d’écoute […], associée à la cohérence de l’offre Lumia avec notre système d’information », explique Kevin Trelohan. Outre le renouvellement des  smartphones, le CHU cherchait également à faire migrer son serveur de messagerie.

Le choix du Lumia 635 s’est donc également fait dans cette optique là, afin d’assurer une véritable cohérence du parc informatique. « En termes de confort de travail et de gain de temps, la différence est énorme », remarque Kevin Trelohan :

« Nous constatons d’ores et déjà des bénéfices importants, notamment sur l’administration, avec la suppression de la passerelle jusqu’alors utilisée pour faire le lien entre notre parc mobile et l’ancien serveur de messagerie. Cette suppression a également contribué à la réduction des coûts de la solution globale. »

Preuve que les collaborateurs ont été conquis : le volume des échanges a été multiplié par dix.


Igor Leandro via Flickr CC BY 2.0

Un volume d’échange des données multiplié par 10 depuis le déploiement

Une réduction des coûts qui, sur l’ensemble du projet, s’avère être non-négligeable, d’autant plus qu’aucune formation n’a été nécessaire pour assurer une appropriation optimale du nouveau device par ses utilisateurs. « Ils sont même aujourd’hui demandeurs de nouvelles applications ! », s’enthousiasme Kevin Trelohan.

Autre preuve que les utilisateurs ont été conquis par ce nouveau périphérique : le volume de données échangées a été multiplié par dix depuis le passage au Lumia. Un chiffre qui en dit long.