Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
Pour permettre à ses journalistes de travailler plus efficacement, de manière collaborative et sécurisée, La Chaîne Parlementaire (LCP) a décidé de faire évoluer ses outils informatiques. Témoignages.

« Les journalistes ont besoin de mobilité, de réactivité et d’outils modernes pour travailler dans les meilleures conditions. Notre messagerie était dépassée et l’hétérogénéité du parc bureautique était une entrave aux échanges. » Pour Nabil Boulaine, responsable informatique de LCP, le constat était clair : il devenait indispensable de faire évoluer les outils proposés aux journalistes de la chaîne. Car si, en externe, le virage digital était bien visible – refonte de son site web, renforcement de sa présence sur les réseaux sociaux, développement d’applications mobiles… -, l’interne pouvait sembler aux abonnés absents.

« Il était impossible de partager un calendrier ou de créer une liste de diffusion. La moindre amélioration […] devenait complexe, compte-tenu de nos moyens limités », précise le responsable.

Comment, dans ce cas, répondre à des besoins métiers propres au journalisme, combinant à la fois réactivité, mobilité et sécurité ? Côté IT, apporter une solution à cette problématique permettait par ailleurs d’homogénéiser le parc informatique pour pallier les « bricolages incessants », activité à la fois chronophage et très lourde en termes administratifs.

> A lire aussi : Mobile, big data, monétisation : l’industrie des médias face au numérique

lcp-agilité-mobilité

Les journalistes de LCP ont désormais accès à leurs documents, peu importe leur lieu de connexion ou l’outil utilisé.


Japanexperterna / Flickr / Licence CC BY 2.0

Avoir accès à ces documents depuis n’importe où

LCP a donc fait le choix de migrer sur Office 365 : « cela simplifie le travail des journalistes au quotidien, qu’ils soient en déplacement ou au bureau. Et, côté informatique, c’est le jour et la nuit. Aujourd’hui, nous gérons tout à partir d’une console unique », explique Nabil Boulaine.

En stockant la partie courrier dans le cloud, LCP a par exemple permis à ses employés de libérer une grande quantité d’espace sur leurs postes de travail. De même, les filtres anti-virus et anti-spams s’avèrent être « beaucoup plus efficaces » qu’auparavant. Enfin, des fonctions collaboratives avancées – inexistantes jusqu’alors – ont fait leur apparition, qu’il s’agisse de calendrier partagé, de messagerie instantanée ou encore de stockage en ligne, permettant désormais à tous d’avoir accès à leurs documents peu importe leur lieu de connexion ou l’outil utilisé – ordinateur, tablette ou smartphone.

> A lire aussi : Où en est la mobilité en France ? 5 chiffres à connaître

Forte de ces résultats, et un an seulement an après cette migration, la chaîne travaille déjà sur une évolution de son intranet pour centraliser efficacement la gestion des ressources existantes, notamment au niveau de la planification de l’occupation des studios et salles. Un pas de plus dans l’agilité ?