Pour ne rien manquer de la transformation digitale

Abonnez-vous au Digest
Recherche
Demain, l’analyse des données s’invitera dans l’optimisation des produits et services, pour une parfaite adaptation aux attentes des consommateurs. Un futur que certaines entreprises innovantes touchent déjà du doigt avec les « Analytics 3.0 ». Tour d’horizon.

Avec les « analytics 3.0 », le big data peut-il passer au niveau supérieur ? L’ambition : ne plus se limiter à l’amélioration de la performance en interne (l’époque des « analytics 2.0 »), mais se concentrer également sur l’optimisation des produits et des services par l’utilisation des données. Les outils pour y arriver ? Le machine learning, le stockage de données à grande échelle et la mise à profit de l’Internet des objets ; des avancées technologiques qui rendent aujourd’hui possible ce bond qualitatif. L’objectif concret : insuffler un supplément d’intelligence à l’offre business et dénicher toujours plus d’informations exploitables et pertinentes.

analytics30-datavisualization

Les outils des l'analytics 3.0 : le machine learning, le stockage de données à grande échelle et l’Internet des objets


Jer Thorp / flickr.com / licence CC BY 2.0

Comment UPS a réussi à éviter 130 millions de kilomètres inutiles

Faire sortir le big data de l’entreprise pour l’intégrer au suivi de sa chaîne logistique ? C’est le défi qu’UPS a relevé haut la main, habitué de l’analyse de données depuis les années 80. Avec près de 39,5 millions de tracking chaque jour, UPS a fait de la mise en place de capteurs télématiques dans plus de 46 000 camions une source de données fiable et exploitable.

De la vitesse de ces véhicules à leurs changements de direction en passant par le freinage, tout est quantifié pour redéfinir les routes à privilégier et dessiner des trajets optimaux, dans le cadre de l’initiative ORION. Ce projet, qui se base sur les données de cartes en ligne et les algorithmes d’optimisation, a permis d’éviter plus de 130 millions de kilomètres inutiles aux conducteurs et d’économiser ainsi… 190 000 barils de pétrole en 2011.

cogs

UPS a économisé 190 000 barils de pétrole en 2011 grâce à l'analyse des données

2 milliards de dollars pour les Analytics 3.0 : les investissements colossaux de General Electric

Afin d’optimiser ses services, le géant américain a lourdement investi (2 milliards de dollars) dans un nouveau centre d’analyses. En matière d’analytics 3.0, GE fait figure de pionnier : l’entreprise mise sur les capteurs intelligents pour collecter des données à partir des turbines, locomotives et outils d’imagerie médicale qu’elle exploite pour optimiser leurs utilisations respectives.

Pour Thomas H. Davenport, senior advisor chez Deloitte Analytics, « les innovations actuelles de quelques leaders de leur secteur prouvent que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère ». Et d’ajouter : « les managers sont mis au défi de répondre [à cette évolution] ». Mais en sont-ils tous conscients ?